Rêves 

«Si je pouvais t’offrir le bleu secret du ciel/

 Brodé de lumière d’or et de reflets d’argents/ 

Le mystérieux secret, le secret éternel/ 

De la nuit et du jour, de la vie et du temps/ 

Avec tout mon amour je le mettrais à tes pieds/ 

Mais tu sais je suis pauvre et je n’ai que mes rêves/ 

Alors c’est de mes rêves qu’il faut te contenter/ 

Marche doucement, car tu marches sur mes rêves»

WB Yeats