Automatisation

« J’ai avalé une lune de fer qu’ils appellent une vis (…), avalé la vie couverte de rouille. Je ne peux plus avaler. » Xu Lizhi, ouvrier chinois, suicidé à 24 ans. Témoignage recueilli dans l’ouvrage intitulé « La machine est ton maître et je suis ton seigneur » éditions Agone, 2015.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s